La convergence des consciences

J'ai envie de  vous parler de ce magnifique livre ...

rabhi_livre_.jpg

Au fil des mots de sa vie, Pierre Rabhi nous éclaire sur son appel à “prendre conscience de notre inconscience” écologique. Il ne peut y avoir de changement de société sans changement humain ni convergence des consciences.

« Plus j’avance dans la vie et plus s’affirme en moi la conviction selon laquelle il ne peut y avoir de changement de société sans un profond changement humain. Et plus je pense aussi – c’est là une certitude – que seule une réelle et intime convergence des consciences peut nous éviter de choir dans la fragmentation et l’abîme. Ensemble, il nous faut de toute urgence prendre “conscience de notre inconscience“, de notre démesure écologique et sociétale, et réagir. Il s’agit bien de coopérer et d’imaginer ensemble, en conscience et dans le respect, le monde dans lequel nous voulons évoluer et nous accomplir. Tout en revenant sur des rencontres qui ont jalonné mon existence, j’ai essayé, sans prétention aucune, de baliser en pointillé ce chemin difficile dont la triste actualité nous montre qu’il devient un impératif. » Pierre Rabhi

rabhi_portrait_.jpg

Je partage totalement le commentaire de Patrick Oudin sur Kaizen

Le nouveau livre de Pierre Rabhi est peut-être son plus abouti, mais surtout son plus intime et son plus actuel.

Les principales réflexions chères à Pierre Rabhi, l’homme aux multiples facettes, le philosophe, l’humaniste, le poète, le musicien, l’homme de la Terre et de son jardin, sont à nouveau évoquées dans ce livre avec des certitudes de plus en plus ancrées, de manière plus personnelle et plus actuelle.

Abécédaire intime et hétéroclite d’un homme fertile, ni gourou ni prophète, qui engendre une vraie dynamique. Homme d’expression, mais qui admet aussi l’action, homme engagé, qui estime qu’« après l’insurrection des consciences, le temps de la convergence des consciences est en effet venu ».

Sont abordés, parmi tant d’autres, les thèmes de la conscience, de l’insurrection des consciences avec la conviction que « seule une réelle et intime convergence des consciences peut éviter de choir dans la fragmentation et l’abîme », de « la puissance de l’amour qui seule peut sauver l’humanité et donner sens et pérennité au phénomène humain », de la grandeur du féminin, de la générosité, de la sobriété heureuse, de la puissance de la modération face à l’incongruité de la croissance indéfinie, et bien sûr celui de l’agroécologie, « véritable révolution éthique, une nécessité vitale, inscrite dans un cycle permanent, pour l’humanité de demain ».

On trouve aussi des pages très personnelles sur sa famille, son père, sa compagne des premiers jours, sa mère si douloureusement absente, ses doutes, la vieillesse, sans oublier son panthéon personnel au gré de ses rencontres et de ses amitiés allant d’Albert Einstein à Fairfield Osborn et au chef indien Seattle, de Thomas Sankara à Edgard Pisani, de Jiddu Krishnamurti à Antoine de Saint-Exupéry, de Yehudi Menuhin à Jean Ferrat sans oublier un clin d’œil à Bibi Fricotin.

Un livre intime qui fait sens pour ceux qui suivent Pierre Rabhi depuis longtemps déjà et une belle rencontre pour ceux qui le découvrent.

Patrick Oudin

Voici un magnifique exemple de cet abécedaire "Refonder l'Ecole"  dans lequel Pierre Rabhi nous dit  :

" L'école devrait aider l'enfant à se connaitre, à déterminer et affirmer sa propre nature, elle devrait favoriser son accomplissement avant de chercher à lui asséner un savoir arbitraire ..."  

Et si nous devenions des révélateurs de talents !!!

Capture_d_ecran_2017-01-23_a_19.02.22.png
Capture_d_ecran_2017-01-23_a_19.02.38.png

Voici enfin en video, cette belle conversation entre François Busnel et Pierre Rabhi. 

 

Allez au plaisir de vous lire ... Enjoy !

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.point-fort.com/index.php/trackback/1314

Haut de page