The Bridge, la course folle du « Queen-Mary-2 »

Pour le centenaire du premier débarquement américain, l’ex-skipper Damien Grimont fait revenir le « Queen-Mary-2 » à Saint-Nazaire. Le prestigieux paquebot prendra ensuite le départ d’une transatlantique avec des multicoques géants.

Un pari improbable qui commence ce week end ! Le 25 juin, le Queen-Mary-2 appareillera de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, pour une croisière unique vers New York. L’un des plus beaux « liners » construits par les chantiers de la ville reviendra pour la première fois en France, treize ans après sa mise en service.

« Ce n’est pas le plus grand, mais de loin le plus racé des bateaux de croisière actuels, confie Francis Vallat, le président du Cluster maritime français (CMF), une organisation qui réunit les professionnels français de la mer. Le faire revenir à Saint-Nazaire, c’est un rêve. »« C’est tout simplement un exploit, c’est inouï », confirme, pas peu fier, Damien Grimont. Dans le Grand Ouest, ce touche-à-tout est connu comme un « créatif un peu dingue, mais dans un sens positif », confie l’une de ses connaissances. Cet ingénieur francilien est tombé amoureux de la voile dans sa prime jeunesse. A peine diplômé, il devient navigateur professionnel et remporte la Mini-Transat, entre la Bretagne et les Antilles, en 1991, à 25 ans.

Un navire mythique

Après quelques années de courses, il se lance dans l’organisation d’événements nautiques hors-norme, comme la Solidaire du chocolat, transatlantique entre la France et le Mexique, ou le Record SNSM, une course annuelle entre Saint-Nazaire et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), afin de soutenir la Société nationale de sauvetage en mer. Bref, Damien Grimont adore se lancer des défis impossibles. Et faire revenir le Queen-Mary-2 à son port d’origine en était un.

Des voiliers magiques

The Bridge réunira également les plus fabuleux coursiers océaniques autour du plus prestigieux « liner » transatlantique. Quatre multicoques de 30 à 40 mètres de long en carbone, menés par les plus grands talents de la voile, ont d’ores et déjà répondu à l’appel de cette course folle. Sodebo (Thomas Coville), Macif (François Gabart), Actual (Yves Le Blevec) du collectif Ultim, rejoints par IDEC SPORT (Francis Joyon).

Des entreprises uniques

Cet événement audacieux, riche de sens, invite également les entreprises à rejoindre le Club des 100 et à embarquer au cœur de la course pour un voyage unique à bord du plus beau des paquebots. 2691 passagers sont attendus pour suivre pour la première fois une course océanique en direct depuis l’Atlantique.

Historiquement, le 14 juin 1917, 200 000 soldats américains appareillent de New York et mettent le cap sur le Vieux Continent pour défendre la liberté aux côtés des Alliés. Le 25 juin 1917, la première division d’infanterie Big Red One débarque à Saint-Nazaire, bientôt suivie par 2 millions d’hommes.The Bridge 2017 souhaite aussi  rendre hommage aux « Sammies », dont le soutien décisif apporté à la Triple-Entente a permis de mettre fin à un conflit sans précédent, ayant impliqué 50 pays à travers le monde entier.

J'ai la chance et l'immense privilège de participer à cette magique aventure humaine !!!

Je vous raconterai ... comment des forces complémentaires vivent ensemble pendant une semaine sur ce bateau de rêve au large de l'Atlantique !?!?!

Allez, au plaisir de vous lire ... Enjoooyyyyy !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.point-fort.com/index.php/trackback/1439

Haut de page