Flux RSS

lundi 30 novembre 2009

L'auberge...


Une énigme ...vraiment casse tête !!!



Un fripier, un drapier et un tapissier, se rendant à la foire de Provins, font étape dans une auberge, à Limoges, où ils louent une chambre pour trois personnes, à 30 sous la nuit.

Chacun donne donc 10 sous.
Comme l'aubergiste les trouve sympathiques, il baisse le prix à 25 sous, et leur rend 5 sous.

Mais ils sont trois! Il décident donc de prendre chacun I sou, et de laisser les 2 sous qui restent en guise de pourboire.
Chacun a donc payé 9 sous (3 x 9 = 27 ) et l'aubergiste a récupéré 2 sous.

Où est passé le trentième sou ????

Allez, au plaisir de vous lire...

lundi 23 novembre 2009

Rickie lee Jones...Balm in Gilead.


La chanteuse atypique de pop jazz, Rickie Lee Jones, fête ses 30 ans de carrière en sortant un nouvel album intimiste "Balm in Gilead" (Concord Music Group)... C'est son treizième album, avec de douces sonorités bien sûr, folk et jazzy qui visent comme elle l'explique à "donner de l'amour aux gens".



Pour les inconditionnels , sachez qu'elle est actuellement en France pour une petite tournée, où elle se produit seule avec sa guitare et son piano ...
Ce doit être grandiose... comme à chaque concert!

Elle était lundi à Lille, Mardi à Paris, ce soir à Nantes, et à Cléon (Seine-Maritime) le 28.

Pour ce nouvel album "Balm in Gilead", elle a choisi d'écrire de nouvelles chansons, mais aussi d'achever des titres qu'elle avait commencés à écrire il y a 20 ans.
"Wild Girl"(magnifique morceau), entamé en 1986, est devenu un tendre message à sa fille Charlotte (21 ans).
Le très jazzy "The moon is made of gold" a été écrit il y a des années par le propre père de Rickie... c'est trop bon !!!
"C'est le premier disque depuis des années où je ne pensais pas refermer un cercle. Mais c'est finalement ce qui s'est passé", sourit la chanteuse, qui vient de fêter ses 55 ans.
"Je voulais donner de l'amour aux gens. Ça ne va pas vous blesser, il y a des chansons qui vous feront vous sentir mieux", affirme-t-elle.
En retrouvant l'esprit de ses premiers albums jazz et folk, "Balm in Gilead" en fait un disque bien plus accessible que certains des récents travaux de Rickie Lee Jones, comme le fameux "The Sermon on Exposition Boulevard" (2007).

"C'était intentionnel. Sur ce disque, j'avais envie de dire : j'ai fait quelque chose pour vous, je viendrai vous le donner où que vous soyez", explique-t-elle.

Ses 30 ans de carrière ont été marqués par des débuts éclatants avec ses albums "Rickie Lee Jones" (1979) et "Pirates" (1981), et une constante exploration de nouveaux styles musicaux.
Elle fut récompensée en 1979 par le Grammy Award de la meilleure nouvelle artiste.
A cette époque, Luc Besson utilise le titre “Lucky Guy”, de l’album “Pirates” (1981), dans une des scènes du film “Subway”.
Elle continue à naviguer à sa guise entre rock, soul, R&B.

Native de Chicago, elle ne cesse de créer et d’être là où on ne l’attend pas.
L' adolescente du "Summer of love" n'a rien perdu de sa verve politique.
Barack Obama a "allégé la culpabilité et la fureur (nées avec) Bush, c'est sûr", mais "le fait qu'il soit noir ne signifie rien. C'est avant tout un politicien", juge-t-elle.
"Je pense que nous aurions davantage progressé socialement si nous avions élu une femme, parce que je vis dans un pays très sexiste, et dans un monde où des femmes sont violées et assassinées tous les jours", estime-t-elle.

L'artiste, est également très marquée par le mouvement du "Black Power", elle est par conséquent ravie d'avoir collaboré pour ce nouvel album avec Ben Harper, un "artiste noir influencé par le folk blanc".
"Quand la musique commence à franchir les barrières raciales, c'est un très bon signe. Cela veut dire que nous sommes en train de devenir un seul peuple", estime Rickie, qui a écrit "The Gospel of Carlos, Norman and Smith", une chanson sur l'injustice raciale pour "Balm in Gilead".



Pour son prochain disque, elle a déjà une petite idée. YESSSSSSS !!!!
"J'aimerais enregistrer un album de standards américains du début du 19e siècle. Des chansons de pionniers comme Streets of Laredo, des chansons sur le franchissement de la rivière Columbia, des chansons écrites il y a plus de 150 ans dans des temps difficiles".
"Mais je dis ça, et je finirai peut-être par faire un album de jazz !", rit-elle.



Bref, vous l'avez compris, cette artiste me fait vibrer !! !
Allez, au plaisir de vous lire...

Philosophie Marocaine...




De retour du Maroc, et plus précisément de Marrakech ( ...déplacement professionnel, bien sûr !!), d'où mon silence sur ce blog pendant plusieurs jours... je reviens vers vous avec une phrase d'un guide qui m'a particulièrement marquée, car elle est appliquée avec beaucoup de philosophie par les très accueillants marocains.

C'est un véritable plaidoyer pour la lenteur...

"Au Maroc, nous allons doucement le matin, pas trop vite l'après-midi et calmement le soir...
... car L'homme pressé est déjà mort, car toujours stressé ! "




Si vous passez à Marrakech ...prenez le temps de découvrir : "La villa des orangers"

Véronique et Pascal Béherec, les heureux propriétaires de ce lieu qu'ils ont rendu magique, ont sélectionné le meilleur de l’artisanat marocain pour aménager les intérieurs d'un riad traditionnel, tout en voiles fins, en sofas et en oreillers cousus de fil d’or...
Poser ses bagages chez eux est assurément un voyage pour se ressourcer et prendre le temps de vivre !!!.



Idéalement située, au croisement des souks et du Palais Royal, "la Villa des orangers" doit son nom aux arbres d'oranges amères, les bigaradiers, qui trônent dans le patio central, véritable cœur du riad.
C'est autour de lui que le bâtiment s'organise.



C'est une escale de luxe et d'exception, idéalement située pour les amateurs de culture car le Marrakech historique est à ses pieds.
Le jardin luxuriant et les patios en font une véritable oasis de bien être, où il est facile de prendre son temps ...

Allez, au plaisir de vous lire...

jeudi 19 novembre 2009

La puissance de la pensée...




Un texte lu ... auteur pour le moment inconnu.

"Tout geste que nous faisons est précédé d'une pensée.
Les pensées créent les mots que nous prononçons, les sentiments que nous éprouvons, les gestes que nous faisons.
Alors pensons positif, pour agir positivement ! "


A méditer ;)...

Allez, au plaisir de vous lire...

mercredi 18 novembre 2009

Le miroir de cassandre

Et vous que feriez-vous si vous pouviez voir le futur, et que personne ne vous croit ?

lundi 16 novembre 2009

Le métro sexuel ...

Merci à Nathalie G. de m'avoir transmis cette vidéo pour illustrer La journée de la gentillesse !!!


METRO SEXUEL

Et vous ...
...êtes-vous prêt à donner votre numéro de téléphone pour être vraiment gentil avec un être en mal d'amour ?

Très fort le monsieur !!

Allez au plaisir de vous lire...

vendredi 13 novembre 2009

Journée mondiale... de la gentillesse !




Si vous ne le saviez pas, IL Y A des journées mondiales de tout ! La lèpre, la pauvreté, la violence conjugale...

A cet égard, le 13 novembre, donc ce jour, est LA Journée mondiale... de la gentillesse !

Cela tranche délicieusement avec les horreurs habituelles, et pourrait bien avoir son petit succès en ces temps de désenchantement général.
Et pour cause ! même si les trois quarts de la planète l'ignorent et vont aboyer sur leurs congénères dès le réveil... Alors vous, qu'allez vous faire aujourd'hui ?????

Sachez quand même que ... Les gens gentils sont en meilleure santé !!!
Présentée comme cela, l'affirmation n'a rien d'évident, mais si on se dit qu'être gentil au quotidien traduit une tournure d'esprit positive et une approche apaisée de "l'autre", cela se conçoit plus aisément !

L'origine de cette journée est, vous l'aurez deviné, anglo-saxonne et son nom d'origine est le "World Kindness Day", promulgué par le World Kindness Movement, un organisme international né à Singapour en 2000.

C'est une bonne occasion pour vous parler d'un livre : "L'art d'être bon", écrit par un prestigieux cancérologue, Stephan Einhorn.
cet ouvrage a déjà séduit plusieurs centaines de milliers de Suédois, avec un slogan improbable : Osez la gentillesse !



Les gens sont de plus en plus fatigués de vivre dans un monde agressif
A en croire ce médecin, l'adage "trop bon, trop con" a vécu.
Celui qui prend, naturellement, quelques secondes de sa vie pour tenir la porte aux vieilles dames, ramasser le gamin qui s'est étalé par terre, sourire à son voisin et tendre la main aux inconnus...est bien plus heureux et bien mieux portant que la moyenne.

Etudes scientifiques à l'appui, Stephan Einhorn démontre qu'être bienveillant envers les autres n'est absolument pas un aveu de faiblesse ou de niaiserie mais, au contraire, la clé d'une vie réussie et, par extension, d'un monde meilleur.
Et ça fait mouche !

Les gens sont de plus en plus fatigués de vivre dans un monde agressif, ils en ont marre de la course, de la compétition, de toute cette violence qui ne correspond pas à leur nature , analyse Thomas d'Ansembourg, thérapeute en communication non-violente, et lui-même auteur de best-sellers (il a préfacé l'édition francophone du livre).
Regardez le succès incroyable d'une Sœur Emmanuelle !
On est dans un changement de civilisation profond, dont la crise économique mondiale est le premier signe.
Le mot crise en japonais signifie opportunité : les gens ont envie de changer de culture !

Cela n'est sans doute pas un hasard si les mouvements en faveur de la bienveillance sont justement nés au Japon, et dans les pays où le business écrasant est roi : Etats-Unis, Australie...
Loin d'être pris pour des hurluberlus, ces militants essaiment leurs conseils et prônent des gestes simples sur le site Internet Actsofkindness.com (gestes de gentillesse, en anglais), véritable boîte à idées de bonnes actions.

De la plus banale - laisser son siège à une femme enceinte - à la plus fofolle : envoyer une carte postale à un parfait inconnu choisi dans l'annuaire, pour lui souhaiter une bonne journée !

On y découvre aussi que la journée de la gentillesse peut donner lieu à des scènes joyeusement surréalistes.
Ainsi par exemple, le 13 novembre 2008, aux Etats-Unis, des automobilistes se sont donnés le mot... pour payer le péage à la voiture derrière eux !



Alors et vous ... qu'allez-vous faire de gentil aujourd'hui ??

Allez, au plaisir de vous lire...

lundi 9 novembre 2009

Transat Jacques Vabre...

Pour les amoureux de la voile et des courses au large, voici quelques informations de base sur la transat Jacques Vabre qui vient de partir ce weekend du Havre...

jeudi 5 novembre 2009

Claude Lévi-Strauss...hommage !




Claude Lévi-Strauss, né le 28 novembre 1908 à Bruxelles, vient de mourir le 30 octobre 2009 à Paris.
Cet anthropologue et ethnologue français a exercé une influence décisive sur les sciences humaines dans la seconde moitié du xxe siècle, en étant notamment l'une des figures fondatrices de la pensée structuraliste.

Professeur honoraire au Collège de France, il en a occupé la chaire d'anthropologie sociale de 1959 à 1982.
Il était également membre de l'Académie française dont il était devenu le premier centenaire.

Depuis ses premiers travaux sur les Indiens du Brésil, qu'il avait étudiés sur le terrain entre 1935 et 1939, et la publication de sa thèse Les Structures élémentaires de la parenté en 1949, il a produit une œuvre scientifique dont les apports ont été reconnus au plan international.
Il a ainsi consacré une tétralogie, les Mythologiques, à l'étude des mythes.
Mais il a également publié des ouvrages qui sortent du strict cadre des études académiques, dont le plus célèbre, Tristes Tropiques, publié en 1955, qui l'a fait connaître et apprécier d'un vaste cercle de lecteurs.

L’œuvre de Lévi-Strauss est immense, et, pour l’explorer, tous les outils de la connaissance, en philosophie et en sciences, sont nécessaires.
Mais le plus fondamental de ses apports se dit d’un mot : la rencontre de l’autre, de celui qui semble si différent, inassimilable, est la plus grande des chances, un trésor inépuisable même.
Des effets de la pensée de Claude Lévi-Strauss, des générations se sont nourries et il faut espérer que celles qui viennent continueront à s’en nourrir.
Elle est la pensée d’un homme qui a lui-même trouvé, dans les civilisations les plus humbles, sauvages, non seulement des savoirs inestimables mais aussi «la pureté des éléments, la diversité des êtres, la grâce de la nature, et la décence des hommes».

Voici une interview de ce grand homme qui était d'une très grande humilité...
Constatez par vous même ...



Allez, au plaisir de vous lire...

Citation d'actualité !!!




Une très belle citation de Gandhi que l'on entend beaucoup en ce moment dans tous les médias...
...c'est en effet le titre de l'autobiographie de Jacques Chirac !!

" Chaque pas doit être un but... "

A méditer. Allez au plaisir de vous lire ...

mercredi 4 novembre 2009

Incendie...

Une énigme pour grands stratèges !!!



Les troupes de louis IX
pénètrent par l'ouest dans une immense forêt de 50 km de long et se dirigent vers l'est.
Leur vitesse maximale de marche est de 10 km/h.
Ce jour là, le vent souffle à 80 km/h vers l'est.

Une heure plus tard, les troupes ennemies allument un feu sur la largeur complète de la frontière ouest de la forêt.
Le vent propage alors le feu vers l'est à 80 km/h.

Le roi comprend que le feu rattrapera ses troupes avant qu'elles soient sortie de la forêt.

Que fait-il pour sauver ses hommes ?

Allez, au plaisir de vous lire...