La culture du point fort ...

Certainement comme vous, j'ai pleinement profité des vacances pour faire le vide...
Et je sais ;-) , j'imagine que certains, certaines, ont ainsi pu réaliser de jolis exploits personnels ...
bien en phase avec leurs vraies aspirations ET leurs atouts ! :

- Grimper au sommet d'une montagne prestigieuse ... et oui ! il l'a enfin fait !



- Participer brillamment à un triathlon... et un vrai, un mythique, celui d'Embrun !!!



- s'engager ... il faut aussi le faire, oser !!!



- bricoler, et jardiner dans une nouvelle maison ... pas si simple !

- faire du théatre au coeur de la Corse ... magique ! 


- se reposer ... ahhhh le lâcher prise !!!



Bref, changer de vie pendant quelques semaines...
C'est toujours bon pour la forme et pour le moral !

Aussi, je vous propose une reprise en douceur avec cet article qui parle, bien sûr, de ce qui fait le fil rouge des billets que je vous propose : "la culture du point fort"

Ce fameux article commence par une question qui vous concerne peut-être :

"Moi, tout ce que je fais, je veux que ce soit parfait, je ne supporte pas la médiocrité...
Mais cela me rend la vie très difficile, pour être toujours à la hauteur.
Pourquoi, suis je aussi dur(e) envers moi-même ?"




Voici la réponse...

"En général, on se montre dur avec soi même parce qu'on pense que cela va améliorer nos performances, et nous protéger de la médiocrité et de la mollesse.

C'est au nom de cela que, pendant des générations, les pères qui représentaient l'autorité (mais aussi les mères un peu plus en secret) ont éduqués leurs enfants en ne soulignant que leurs fautes et points faibles (pour les motiver bien sûr à faire mieux), sans jamais les féliciter sur leurs succès et points forts (pour ne pas qu'ils se "reposent sur leurs lauriers").



Comme par hasard, cette fameuse dureté envers soi, est directement connectée, à ce genre de passé.
Cependant, une fois devenus adultes, nous aurions intérêt à ne plus héberger ce genre de croyances.

Il serait préférable de garder le meilleur de ce que nous avons su mettre en œuvre, et s'appliquer à donner le maximum (faire de son mieux) mais sans vivre constamment sous pression.
On progresse mieux par un mélange harmonieux d'exigence et de douceur, plutôt que d'auto violence permanente, même au nom d'une bonne cause.

Soyez gentil et bienveillant avec vous ; vous irez plus loin encore, et plus confortablement."

Allez, bonne rentrée et au plaisir de vous lire... Enjoy !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.point-fort.com/index.php/trackback/478

Haut de page