Manchester-Barcelone, une finale de rêve...

On en parle dans le monde entier !!
Voici un article intéressant, et surtout très complet, de Robert Millward, paru dans "The Canadian Press"



ROME
La finale de la Ligue des champions entre le tenant du titre Manchester United et le FC Barcelone, avec ses duels à tous les étages... de celui, très attendu, entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, au face-à-face entre Wayne Rooney et Thierry Henry, s'annonce comme un classique.

L'enjeu sera simple : déterminer laquelle de ces deux équipes au jeu si enthousiasmant est la meilleure d'Europe, si ce n'est du monde.
Il suffit de se pencher brièvement sur les forces offensives en présence au stade Olympique de Rome, mercredi soir, pour avoir une idée de ce que pourrait être la finale.



"Je pense que ce sont deux superbes équipes qui, selon moi, jouent le meilleur football, et celle qui gagnera la finale à Rome sera proclamée meilleure équipe du monde, a déclaré Messi. Sans aucun doute, j'ai connu ma meilleure année. Pour le football, pour le jeu, pour les buts, et j'espère couronner le tout avec une Ligue des champions." Candidat à la succession de Cristiano Ronaldo pour le titre de meilleur joueur FIFA de l'année, Messi n'avait pas disputé la finale de la Ligue des champions, remportée par le Barça contre Arsenal en 2006, car il était blessé.

La star argentine, se retrouvera mercredi soir, opposée à une équipe de Manchester United qui a gagné la compétition la saison dernière, en battant Chelsea aux tirs au but, et qui peut devenir la première formation depuis le Milan AC en 1989 et 1990 à gagner le trophée deux fois d'affilée.



Après avoir remporté la Premier League pour la troisième fois de suite -pour la 11e fois en 17 saisons- et égalé le record de 18 championnats, détenu par Liverpool, United est en quête de son quatrième trophée de la saison.
L'équipe d'Alex Ferguson a aussi remporté la Coupe du monde des clubs de la FIFA et la Coupe de la Ligue, et le vieux entraîneur a désormais à son palmarès 26 trophées en 23 ans passés à Old Trafford, à ajouter aux 10 qu'il avait conquis pendant ses sept ans à Aberdeen.

Barcelone veut réussir un triplé, après avoir gagné la Coupe d'Espagne et le championnat lors de la première saison au poste d'entraîneur de Pep Guardiola, qui a aussi gagné la Coupe d'Europe en tant que joueur en 1992 quand Barcelone avait battu la Sampdoria à Wembley.
Il a aussi connu la défaite en finale, lors du revers 4-0 contre le Milan AC.

L'opposition de style entre Ferguson et Guardiola sera aussi intéressante.
Agé de 38 ans, Guardiola, un ancien ramasseur de balles du Camp Nou, a commencé à jouer à Barcelone en 1990, à une époque où Ferguson a entamé la conquête de ses titres avec United.

L'Ecossais de 67 ans a réussi à reconstruire de nouvelles équipes à Old Trafford, pendant son long séjour au club, conduisant les Red Devils au triplé en 1999, quand ils avaient battu le Bayern en finale 2-1 grâce à deux buts marqués en fin de match.
Il a récemment reconnu sa déception de ne pas avoir gagné plus souvent la Ligue des champions avec United.

Barcelone a marqué plus de 150 buts cette saison en championnat et en coupe. Avec Messi, Samuel Eto'o et Henry, qui espère être remis d'une blessure au genou pour la finale, Barcelone a la puissance offensive pour faire jeu égal, ou même mieux que les attaquants de MU.

Ferguson ne devrait pas aligner en même temps Ronaldo, Rooney, Dimitar Berbatov et Carlos Tevez, comme il semble peu probable que ses deux milieux de terrain emblématiques Paul Scholes et Ryan Giggs évoluent ensemble face aux excellents Xavi Hernandez et Andres Iniesta.
Mais Ferguson devrait avoir l'avantage en défense, si Rio Ferdinand est remis de sa blessure à un mollet et joue avec Nemanja Vidic dans l'axe central. Barcelone sera privé de ses latéraux Daniel Alves et Eric Abidal, suspendus, ainsi que du défenseur central mexicain Rafael Marquez, qui est blessé.

La finale pourrait être le dernier match de Tevez sous le maillot de United.
L'attaquant argentin a déclaré qu'il s'attendait à partir, car United ne veut pas payer les 25 millions de livres (45 millions $ Can) nécessaires pour transformer son prêt de deux ans en transfert définitif.

Allez, bon match ! que le meilleur gagne ! et au plaisir de vous lire...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.point-fort.com/index.php/trackback/441

Haut de page