La Parabole des Potiers

Merci  Raymond H. pour cette belle parabole ...

 

Cette parabole dit qu’un jour, lors d’un cours de poterie, le professeur entra dans l’atelier et annonça aux élèves :

« 
Tous ceux qui sont assis à ma droite formeront un groupe. »
« 
Je vous confierai 15 kg d’argile. »
« 
Votre mission sera de façonner autant de vases uniques que possible. Votre objectif est donc la quantité. »

Puis le professeur se tourna vers l’autre moitié de la classe.

« 
Tous ceux qui sont assis à ma gauche formeront un deuxième groupe. »
« 
Je vous confierai aussi 15 kg d’argile. »
« 
Votre mission sera de façonner un vase, qui soit le plus beau et le plus parfait possible. Votre objectif est donc la qualité. »

« 
Je vous laisse 6 mois pour réaliser ce projet. »


Après 6 mois, le professeur vint inspecter les vases créés.

Les élèves du
groupe qualité avaient disposé leur « vase parfait » sur un guéridon.

Les élèves du
groupe quantité avaient disposé leurs nombreux vases sur une immense bibliothèque. Sur le rayonnage du bas se trouvaient leurs créations du premier mois – maladroites, difformes, et peu nombreuses.

Sur les rayonnages à hauteur de la ceinture, se trouvaient des vases plus récents. Ils étaient plus remplis que les rayonnages du bas. De mois en mois, les élèves étaient capables de produire de plus en plus de vases – leur savoir-faire avait progressé.
Mais de façon surprenante, ces vases plus récents étaient également plus harmonieux et réussis.
Sur le rayonnage du haut se trouvaient leurs créations les plus récentes. Le rayonnage était plein à craquer, tant ils avaient produit de vases durant le dernier mois.

Le professeur monta sur une échelle, saisit l’un des vases les plus récents, et le plaça sur le guéridon, à côté du « vase parfait » du groupe qualité.


Toute la classe fut ébahie tant le contraste était fort :

Le « vase parfait » était sans conteste moins beau, moins harmonieux et moins réussi que le vase récent du
groupe quantité.

Le professeur demanda aux élèves du
groupe quantité :
« 
Avez-vous abandonné votre objectif de quantité pour faire de la qualité ? »

Les élèves répondirent :
« 
Non, non, nous n’avons pas changé de méthode, ni d’objectif. Mais, nous avons remarqué que nous avons augmenté notre capacité de production de mois en mois. »

Les élèves ajoutèrent :

« 
Mais, Professeur, comment est-il possible que nous ayons produit un chef-d’œuvre sans le vouloir ? »

Le professeur répondit, avec un sourire entendu :

« 
En continuant d’aller de l’avant, sans être arrêtés par les erreurs, vous avez parfait votre art, au point de créer un chef-d’œuvre. »

« 
À présent appliquez cette méthode dans vos vies. Allez de l’avant avec enthousiasme. Ne restez pas bloqué sur vos erreurs. N’ayez crainte de vous tromper. N’espérez pas produire quelque chose de parfait du premier coup. »

Ce que cette parabole nous apprend sur la recherche médicale

Ce n’est pas en centralisant la recherche, ni en créant de vastes programmes pour « en finir avec le cancer », « en finir avec les maladies cardiaques » qu’on progressera.

La plupart des découvertes sont faites par hasard (la pénicilline d’Alexander Fleming). Ou par des personnes qui cherchaient autre chose (la pervenche rosée de Madagascar intéressait les chercheurs pour le traitement du diabète, jusqu’à ce que des chercheurs du laboratoire Ely Lilly découvrissent qu’elle s’attaquait aux cellules cancéreuses [1]).

Il est important de tester ses idées à peu de frais, sans engager des moyens importants (temps, argent).

Il faut pouvoir :
échouer vite, échouer pour pas cher, échouer souvent,  échouer tout en allant de l’avant.  C’est une leçon d’humilité. Mais c’est ce qui nous conduira loin.

PS : Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande de lire
Le Chef-d’œuvre inconnu de Balzac.

Merci Raymond ...

Allez au plaisr de vous lire .. enjoy !

 

 

 

Jouez avec vos forces

Merci à mon ami Guillaume de S.L. de m'avoir transmis cet article d' Ilona Boniwell  (Psychologie Positive). Un tel sujet  a évidemment toute sa place sur ce blog ... voici également une intervention TEd d' Ilona Boniwell  ...    Allez, au plaisir de vous lire ... Enjoy !  

Proverbe africain ...

...... rempli d'humour et de bon sens !!. Pour rester dans le thème du moustique... "Si vous pensez que vous êtes trop petit pour faire la différence, essayez donc de dormir dans une chambre close avec un moustique !" Cette citation nous suggère de nous appuyer sur nos propres atouts  […]

Lire la suite

Comme déclencher la sécrétion d’ocytocine et être plus heureux ?

Bel artcile trouvé sur le site : cultivons l'Optimisme !  Il existe une hormone absolument essentielle à notre épanouissement et à notre développement : l’ocytocine. Elle est sécrétée dans notre cerveau quand nous échangeons des marques de tendresse et d’amour via le regard, les paroles et bien-sûr  […]

Lire la suite

"Pas de bras, pas de jambes, pas de soucis !"

Avec humour, regardez bien cet homme Nick Vujicic, qui donne une leçon de vie, de courage et de persévérance à des jeunes étudiants, leur montrant l'importance de ne jamais abandonner face aux épreuves quelles qu'elles soient, une vidéo forte en émotion... Nick Vujicic est né en 1982 à Melbourne,  […]

Lire la suite

Le candidat héritier !!

Une philo fable bien inspirante !!! Un roi vieillissant s'est réveillé un jour et s'est rendu compte qu'en mourant il n'aura pas de fils dans la famille royale pour le remplacer. Il était le dernier homme dans la famille royale dans une culture où seulement un héritier mâle pourrait succéder au  […]

Lire la suite

l'âne et le puits.

La légende de l'âne et du puits, Une jolie philo-fable à méditer ... Un jour , l'âne d'un fermier est tombé dans un puits. L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il a décidé que l'animal était vieux et le puits devait disparaître. De  […]

Lire la suite

Je serai Comédien !

Je me suis régalé à la lecture de ce livre. Un livre extraordinaire de sensibilité, de sagesse, et Rosine Margat fait preuve d'une telle acuité pédagogique... En librairie déjà depuis 2006, Je serai comédien ! se révèle indispensable pour les comédiens, qui y trouvent les réponses aux soixante  […]

Lire la suite

La voix humaine

Nouvelle découverte fascinante sur TED.com "La voix humaine : mystérieuse, spontanée, primale." Avec ces mots, la soprano Claron McFadden nous invite à explorer les mystères de la respiration et du chant, tout en interprétant le très difficile "Aria," de John Cage. Montez le son  […]

Lire la suite

Des élèves heureux :)

Aujourd'hui c'est la rentrée scolaire ... et pour  rendre  hommage à tous les enseignants, voici un article publié sur le site Figaro.fr Etudiant qui donne qsuelques pistes magnifiuqes !!! Les propos de cet article paraissent tellement évident ... et pourtant la pédagogie par l'humiliation est  […]

Lire la suite

Ressourcement ...

Ressourcement#Pause#dépaysement  ... au plaisir de vous retrouver à la rentrée ! VACANCES... vient du latin vacare. Ce qui signifie : faire le vide! C'est donc ce que je vais faire pendant cette trêve estivale... ... débrancher, déconnecter, déblogger .... afin de revenir avec une énergie renouvelée  […]

Lire la suite

Le moustique et le lion

France - Argentine ... 4 / 3  !!!  Voici une fable racontée par Laurent Tillie, entraineur de Volley de L'AS Cannes, lors d'une "causerie" d'avant match. Pour lui, ce type de parabole sert "à connecter l'imaginaire des joueurs à la réalité". Il en utilise régulièrement pour  […]

Lire la suite

Est-ce un bien ou est-ce un mal ?

Il était une fois un modeste paysan de la vieille Russie. Il était veuf et n'avait qu'un fils. Un jour, son cheval disparut. Tous ses voisins le plaignirent, en disant qu'une bien triste chose était arrivée. "Est-ce un bien ou est-ce un mal ?", répondit-il. Trois jours plus tard, son  […]

Lire la suite

Le bon usage des questions ?

Dans notre belle société "moderne", les questions que l'on se pose ( ou que l'on pose) révèlent notre manière de penser... Et par conséquent, révèlent un peu, sans le savoir, notre culture profonde... En France, dans notre vocabulaire, nous employons très souvent, comme par réflexe  […]

Lire la suite

Haut de page