Trois minutes pour convaincre

Comment faire une "Causerie" Choc...(une intervention de 3 minutes )
...qui puisse marquer votre auditoire et l’inciter à agir ???

Cette démarche convient parfaitement au rythme rapide de nos vies modernes.
Que ce soit dans notre univers professionnel, avec nos enfants, nos amis, lors d'un diner, d'une réunion, d'une discussion, d'une causerie d'avant match ...

Bref, une situation que l'on rencontre chaque jour, voire même plusieurs fois par jour, alors profitez-en pour vous entraîner!!!

Un public qui se compose généralement de gens pressés, voire même stressés, désire qu’on lui parle sans ambages.
Il est, de plus, habitué (avec l’influence des médias) à un style cursif, journalistique, rapide, efficace... qui va droit au but !!!
Il est accoutumé aux affiches publicitaires, aux slogans des radios, aux pages chocs des magasines, au zapping devant les écrans de télévision...
Tous les mots, toutes les images, tous les sons, toutes les ambiances... sont "pesés" pour toucher nos 5 sens, peut-être même le 6 ème !!!



Voici une méthode simple et efficace proposée, il y a plus de 50 ans, par Dale Carnegie mais toujours d’actualité !

Trois étapes clés pour préparer une intervention, presque "au pied levé" ....:
1. L’exemple : Commencer par exprimer un fait, une histoire, qui sera le point de départ de votre intervention...
2. L’argumentation : En termes clairs et précis, dites exactement ce que vous désirez que votre auditoire mette en œuvre ...
3. La raison : Faire ressortir les avantages ou les bénéfices que votre auditoire peut en attendre.

L’exemple :
Décrivez une expérience vécue... marquante pour vous ! Pour cela, recréer l’atmosphère afin que l'on puisse ressentir ce que vous avez vous-même éprouvé...
Entrez, dès les premiers mots, dans le vif du sujet...pour capter votre auditoire.
En commençant par une phrase qui répond à l’une des questions :
Qui ? Quand ? Où ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Introduisez dans votre histoire un exemple pertinent, que l’on puisse facilement visualiser, afin de capter rapidement l’attention : Une date, un lieu, une personne, une couleur...un objet...

Cette première étape devra prendre les ¾ du temps de votre intervention...

L’argumentation :
Les détails sont maintenant superflus.
C’est le moment d’affirmer nettement, et sans ambiguïté, le message que vous souhaitez faire passer.
Pour cela : trois points clés...
- Un visuel qui traduit : une seule idée...un seul message... une seule action... en étant le plus concret possible.
- Utilisez des verbes d’action... pas de conditionnel, l’impératif est idéal
- Soyez sincère, ferme et percutant, sans hésitation dans la voix et ce, jusqu’au dernier mot prononcé.

La raison :
Là encore, plus on est bref et précis, plus l’efficacité est grande ...
Pour y parvenir, insister sur LE bénéfice majeur, LE gain réel pour les personnes qui prendront en compte vos propos.

Un slogan, une image forte, un mot clé.... pour une seule idée !!!

Allez, au plaisir de vous lire ...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.point-fort.com/index.php/trackback/32

Haut de page