Le génial Carnaval de Dunkerque

Le carnaval de Dunkerque est une immense fête populaire réunissant sur plusieurs semaines, des hommes, des femmes, et des enfants de tous âges...



Au carnaval de Dunkerque, la population n'est pas spectatrice du Carnaval,comme à Rio ou à Nice, mais elle est, au contraire, très active puisque toutes les personnes qui participent se déguisent, et chantent dans les rues selon des règles bien définies...



Le moment le plus intense du carnaval a lieu ce week end pendant trois jours ..
C'est la période des trois glorieuses : Le dimanche, avec la "bande de Dunkerque", le lundi avec celle de "la citadelle" (le port), et le mardi à "Rosendaël". Mais pour certains, le carnaval dure 3 mois...car ils font toutes les bandes autour de Dunkerque !!.

La bande est composée du Tambour Major, de la clique (la musique), et des carnavaleux.

Le Tambour Major dirige la musique, et choisit le parcours. Lorsque les fifres (flutes) jouent, les carnavaleux avancent en marchant doucement, et lorsque les trompettes résonnent.... c'est le moment du chahut !.
Pendant ce chahut, les premières lignes de la bande ont pour but de retenir les rangées de carnavaleux qui poussent de bon coeur. Ces chahuts sont déconseillés aux âmes douillettes, et aux gringalets !

Lors de la bande, les habitants des quartiers concernés "font chapelle", c'est à dire qu'ils ouvrent leurs portes aux carnavaleux (re-connus!)... et c'est le grand partage.... bière, soupe à l'oignon, harengs, "poddingue", potschevleeshe....musique et chansons assurées....dans une ambiance très conviviale.!!
Cependant, il faut montrer patte blanche pour rentrer dans une chapelle ! les invitations se font selon la réputation du carnavaleux.... respect, sens de la fête et cordes vocales à la hauteur !

Les carnavaleux qui ne défilent pas dans la bande, peuvent "Intriguer". Pour cela, ils se déguisent, se « griment », pour ne pas être reconnus. Ils abordent les passants, spectateurs ou autres carnavaleux, masquant le plus possible leur identité, mais tâchant de montrer qu’ils connaissent bien leur interlocuteur. Le jeu est alors de reconnaître l’intriguant....qui, lui, fait tout pour rester anonyme le plus longtemps possible !
On les appelle aussi les Figueman.

À la fin de la bande, les musiciens s'installent sur un podium, autour duquel les carnavaleux tournent, en faisant le chahut, pendant une heure sur tous les airs du carnaval....c'est le "rigodon final" !!!
Les carnavaleux sont écrasés les uns contre les autres pendant tout le rigodon... Par temps froid, il n'est pas rare de voir s’élever au-dessus des carnavaleux comprimés, un nuage de vapeur qui donne à l’évènement un aspect irréel. À la fin du rigodon, les carnavaleux entament "l’hymne à Co-Pinard" (en souvenir du regretté Tambour-Major), et "la Cantate à Jean Bart" (en hommage au célèbre corsaire Dunkerquois).
Lors de la bande de Dunkerque, le rigodon final a lieu place Jean Bart. Pour celle de Malo, place Turenne autour du kiosque. Et plus généralement lors des différentes bandes, sur toutes les places principales des villes et villages.

Cette fête est un véritable exutoire, unique en son genre et attendue chaque année par de nombreux Dunkerquois, et par de plus en plus de touristes ("trop" selon les puristes...).
A l'origine, il y a 400 ans, les pêcheurs partaient risquer leur vie en mer d' Islande afin de rapporter de la morue... le carnaval, qui date du règne de Louis XVI, était un bon moyen d'exorciser la peur de partir..... aujourd'hui, les Dunkerquois ne partent plus chercher la morue au péril de leur vie !!! mais celà n'empêche pas la tradition de se perpétuer ...

Allez, bon Carnaval...avec cette petite vidéo pour vous mettre dans l'ambiance de la fête...
...un pur bonheur de 13 minutes !!!


Carnaval de Dunkerque (février 2008)


Allez, au plaisir de vous lire...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.point-fort.com/index.php/trackback/82

Haut de page